dimanche 11 janvier 2015

Défiler avec un drapeau du PKK dans une manifestation contre le terrorisme… ?!?!?

Images extraordinaires à l’occasion de la géante manifestation contre le terrorisme à Paris après les derniers évènements : des drapeaux du mouvement terroriste du PKK ainsi que de son chef Abdullah Öcalan flottent dans le cortège parmi bon nombres d’autres drapeaux divers.

Cela prouve là l’incroyable bonhomie et la crédulité des forces de l’ordre pour qui la qualification de terrorisme pour un mouvement ou un groupe semble s’appliquer que quand ça les arrange et quand ça les concerne, à l’image de la bienveillance observée par ceux là même à l’égard de la LDJ, un groupuscule sioniste raciste et ultra violent.

Quand Bassam Tahhan profite d’une tribune sur I-Télé pour faire la promotion de la dictature égyptienne et pour relancer le débat sur le voile

Ni le CRIF, ni Zemmour, ni Le Pen ni aucun autre intervenant sur les plateaux TV n’ont osé remettre sur table la question de la burqa à l’occasion des derniers évènements. Non, et pourtant on pouvait s’y attendre avec de tels personnages. C’est Bassam Tahhan, professeur en lettre d’arabe, islamologue et politologue qui s’y est collé sur le plateau d’I-Télé le samedi 10 janvier à l’occasion d’une interview.

Après les interventions simultanées des forces de l’ordre contre les trois preneurs d’otages, tous les médias ont repris en masse la diffusion de l'avis de recherche de la dernière personne. Elle, car c’est une femme, est présentée comme la compagne du preneur d’otage de l’épicerie cacher. Les informations recueillies sur elle sont assez faibles et quelques photos et vidéos la montre en voile intégral. C’est à ce moment qu’intervient Bassam Tahhan en insistant sur le fait qu’elle représente un danger du fait de son voile car non reconnaissable et qu’elle risquerait de se faire exploser à tout moment.

Partager